La librairie sera fermée du 30 juillet au 19 août. 

Les commandes passées durant cette période ne seront traitées qu'à notre réouverture, le mardi 20 août.

À partir du 18 juillet, nous ne pourrons plus vous garantir une réception à temps avant notre fermeture.

Nous vous souhaitons un bel été,

Les Lisonnes

La décision

Karine Tuil

Gallimard

  • Conseillé par (Libraire)
    26 janvier 2022

    On aime !

    Un magnifique roman qui nous plonge dans le milieu judiciaire, à travers le point de vue d'une juge d'instruction en charge d' affaires liées au terrorisme. Karine Tuil nous plonge dans la vie d'une femme, Alma, sans occulter ses doutes, ses amours, ses lumières et ses ombres. L'autrice sait évoquer les enjeux politiques sans jamais oublier les liens humains qui entremêlent la vie et la mort.


  • Conseillé par
    26 avril 2022

    Un excellent roman !

    Par une écriture limpide, une trame habilement menée, Karine TUIL nous amène à suivre les doutes et interrogations dAlma Revel, juge antiterroriste. Une approche très fine de la difficulté de prendre une décision juste...


  • Conseillé par
    14 mars 2022

    Coup de coeur

    Dans son nouveau roman Karine Tuil nous plonge dans le quotidien d'Alma, une juge antiterroriste dont chaque décision peut avoir des conséquences dramatiques. Celle-ci doit évaluer la dangerosité de jeunes djihadistes, comprendre leur parcours, décidait de les emprisonner ou les relâcher. Ce sera le cas du jeune Kacem suspecté d'avoir rejoint l'état islamique qui clame son innocence. Mais entre deux interrogatoires, la juge tombe amoureuse d'un avocat qui n'est autre que celui du jeune terroriste,
    D'où le titre La décision quel choix va – t-elle faire ??
    Un roman poignant a lire absolument !
    Mon coup de cœur de la rentrée littéraire de janvier !


  • Conseillé par
    23 février 2022

    terrorisme

    Je lis de plus en plus de romans qui abordent le sujet du terrorisme, soit du point de vue des victimes, soit de celui des terroristes et/ou de leur famille. C’est la première fois que je lis un roman ayant pour personnage principal un juge anti-terroriste.
    J’avais oublié qu’il y a quelques années encore, ils jugeaient des terroristes d’extrême-droite ou gauche.
    J’ai aimé découvrir le point de vue de celle (dans ce roman) qui doit trancher : le mari revenu de Syrie est-il un terroriste potentiel ? Doit-il rester en prison ou doit-il être libéré ?
    J’ai découvert que cette décision ne se prenait jamais seul, mais en équipe. Le roman est en effet émaillé de plusieurs réunions entre juges de cette même branche.
    Pourtant, la culpabilité est portée par celle qui a signé les documents.
    J’ai aimé le regard de la narratrice sur les prévenus qui lui sont présentés, sur son rapport aux victimes : j’ai perçu ces moments comme ceux où la douleur pouvait être entendu, même si la réponse donnée sera forcément décevante.
    J’ai aimé les citations qui parsèmes le roman, comme des phrases sur lesquelles on peut s’appuyer.
    J’ai aimé que le mari soit aussi tourné vers la religion, juive en ce qui le concerne.
    J’ai moins aimé la fin du roman dont le message m’a paru un peu plaquée : il faut se tourner vers la vie.
    Une citation :
    Une grande proportion des êtres que j’interroge sont issus de l’immigration et de quartiers sensibles, confrontés à la précarité et à la délinquance, souvent au trafic de drogue, parfois même au grand banditisme, et pourtant la question de la souffrance sociale est rarement verbalisée, pas plus que la colonisation. (p.82)
    L’image que je retiendrai :
    Celle de l’appartement de l’amant de la narratrice, un homme de gauche qui habite dans le VIe dans un 300m carrés.


  • 14 février 2022

    Un roman qui pose beaucoup de questions

    Karine TUIL, dans ce nouveau roman s'approche ici au plus près de l'actualité : d’un côté, il y a le portrait d'Alma une juge d’instruction antiterroriste qui détient le sort d'un homme, Abdeljalil Kacem emprisonné en France pour suspicion de radicalisation suite à un retranchement en Syrie. De l’autre il y a ce suspect : il semble roublard, il réfute les accusations en mettant en avant sa seule croyance en l’islam. On suit jour après jour l'interrogatoire de la juge auprès du musulman qui jure de son innocence.
    Mais, Alma a aussi une vie privée : elle est une femme mariée, 2 enfants qui, suite à une déliquescence de son couple va entretenir une liaison avec l'avocat de Kacem, Emmanuel. Elle doute, elle vacille entre raison et déraison.
    L’auteure nous offre un portrait de femme des plus actuels, entre le poids des responsabilités, la pression professionnelle, les zones d'ombres entre la présomption d'innocence et la protection d'un pays, Alma aime depuis peu comme jamais. Elle écoute son amant qui fait battre son cœur, elle l'entend répéter qu'il n'y a nulle preuve d'accusation sur Kacem, que la prison c'est l'antre de la radicalisation, de la haine. Elle entend. Et se laisse peu à peu basculer dans cette humanité où l'on entend pourtant toujours et encore la haine crier à la mort.
    Il y a beaucoup de force dans ce livre, une émergence conflictuelle entre l'amour et la haine, un combat inégal entre la beauté et la laideur, des corps qui s'étreignent pendant que d'autres s'entretuent.
    La structure du roman est parfaite pour illustrer ces différents thèmes : alternance entre des chapitres concernant l’interrogatoire du suspect et des chapitres sur la vie ce cette juge.


  • Conseillé par (Libraire)
    27 janvier 2022

    La décision

    Plongez dans les coulisses passionnantes de l'anti-terrorisme.
    Karine Tuil nous embarque avec brio, au coeur d'un système judiciaire hermétique et percutant où les notions de culpabilité et d'innocence n'ont de simple que leurs prononciations. Deux destins se dessinent et alors que la vérité de l'une peut chambouler l'apparente quiétude d'une famille pourtant bancale, celle de l'autre peut faire basculer la paix d'un état. Alors qu'est-ce que la vérité et selon qui ?
    Un roman empathique, poignant et indispensable qui m'a bousculé, je vous le recommande !
    Emilie T


  • Conseillé par
    20 janvier 2022

    Coup de coeur !

    Karine Tuil confirme, s’il était nécessaire, son talent à analyser par la fiction les éléments troublants de notre société. Le suspens est présent jusqu’à la fin. La responsabilité d’un juge dans ce cadre particulier est clairement questionnée. Décider ou pas comporte dans tous les cas des risques non négligeables qu’il faut analyser par le prisme de la protection de la société et de l’accusé lui-même.

    Outre le travail de documentation que ce roman a nécessité, c’est la rencontre avec le perfectionnisme d’une écrivaine qu’il nous démontre. Les mots sont posés avec justesse et précision. L’intrigue soulage la sévérité du sujet. Et, la psychologie des personnages de La décision prennent corps dans une réalité qu’il sera difficile d’oublier. Un vrai coup de cœur !


  • Conseillé par (Libraire)
    12 janvier 2022

    Véritable plongée au cœur de la justice antiterroriste, voici un roman percutant comme Karine Tuil sait si bien les écrire !
    Juste après les attentats de 2015, la France est confrontée au retour de personnes parties en Syrie. La juge Alma Revel doit justement décider du sort d'un jeune homme et son épouse, revenus il y a peu. Face à ce dilemme, les expertises et les interrogatoires se multiplient, pour faire le choix le plus juste.
    Côté vie personnelle, Alma est aussi partagée entre son mari qu'elle ne reconnaît plus et un homme dont elle tombe amoureuse...
    Deux choix cornéliens mais la juge antiterroriste va devoir choisir, pour sa vie, mais aussi pour le destin de la France.
    Un grand roman, parfaitement documenté, où la tension monte jusqu'au débordement et qui plaira aux lecteurs des Choses humaines !