Le cœur converti

Le cœur converti

Stefan Hertmans

Gallimard

  • 2 décembre 2018

    Une héroïne du Moyen Age

    Voici une histoire shakespearienne : un amour interdit entre une jeune chrétienne et un étudiant juif, leur fuite à travers la France, puis l’exil en Orient. Cette histoire vraie a mille ans, mais l’écrivain flamand Stefan Hertmans en fait un superbe roman contemporain.

    **Un amour interdit **Tout commence à Rouen, en 1091. Vigdis, descendante de riches Normands chrétiens, blonde aux yeux bleus, s’éprend de David Todros, fils du grand rabbin de Narbonne venu étudier à la yeshiva rouennaise. Cette passion interdite les transforme en fugitifs, avec à leurs trousses des chevaliers appâtés par une récompense. En trois mois, les amants parcourent 900 kilomètres dans la France du Moyen Age, dormant ici ou là, se nourrissant de ce qu’ils trouvent, à la merci des vagabonds et autres bandits. Mariés selon le rite juif à Narbonne, ils ne trouveront refuge qu’à Monieux, un petit village provençal. C’est là que notre auteur, qui y possède une maison, intervient. On sait que des croisés en route pour Constantinople ont perpétré un pogrom à Monieux au moment où Vigdis et sa famille y habitaient, et qu’un trésor serait caché depuis lors.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    5 octobre 2018

    Une histoire vraie d'une femme qui se convertit au judaïsme en l'an mil. Mais tout l'intérêt est que l'auteur imagine son parcours, ses sentiments de façon remarquable. Un grand hommage à l'imagination et la littérature.


  • par (Libraire)
    6 septembre 2018

    Stefan Hertmans vit à Monieux, un village du Vaucluse. S'intéressant au passé de l'endroit, il apprend qu'un pogrom a eu lieu ici au Moyen-Âge et qu'un trésor serait caché quelque part... En découvrant un manuscrit relatant la présence d'une prosélyte au sein de la communauté juive de Monieux, il va partir à la recherche de cette femme, imaginer et raconter son histoire, celle d'un amour impossible et dramatique, à une époque très troublée.
    Cette femme s'appelle Vigdis, elle est d'origine viking et chrétienne et elle va tomber amoureuse de David Todros, fils du grand rabbin de Narbonne. Elle se convertira au judaïsme et deviendra Hamoutal.

    Stefan Hertmans a sublimé le genre du roman historique. La construction est réussie et très originale, et si vous n'êtes pas ému-e par l'histoire déchirante de Vigdis-Hamoutal, alors vous êtes un cœur de pierre !


  • par (Libraire)
    1 septembre 2018

    En s’intéressant à l’histoire du petit village de Monieux, près de Carpentras, Stefan Hertmans découvre l’histoire de Vigdis/Hamoudal jeune femme convertie au judaïsme au XIème siècle. Il retrouve sa trace grâce aux archives d’une synagogue du Caire dans lesquelles elle est appelée la convertie de Monieux. Il retrace le parcours de Hamoudal, de Rouen jusqu’au Caire, et cela donne une formidable épopée, une enquête historique passionnante !
    Valérie


  • par (Libraire)
    31 août 2018

    Au Moyen Age à Rouen, une passion amoureuse incandescente mais interdite provoque une fuit éperdue à travers la France...
    De nos jours à Monieux en Provence, un écrivain décèle la trace du passage des deux amants dans ce village et entreprend de comprendre et relater leur destin. L'art du roman accompagne ici brillamment cette enquête historique troublante autant que passionnante.

    Damien


  • par (Libraire)
    30 août 2018

    Captivant et passionnant

    J’ai dévoré ce roman. C’est la longue quête de Stefan Hertmans parti sur les traces d’une jeune chrétienne qui vivait à Rouen vers 1095 et qui devint juive par amour.
    C’est une plongée fascinante au cœur du Moyen Âge, c’est un périple tumultueux à travers la France et la Méditerranée.
    C’est le portrait de Vigdis devenue Hamoutal, femme amoureuse, blessée, mère détruite au destin tragique et incroyablement romanesque.
    Captivant et passionnant.


  • par (Libraire)
    29 août 2018

    Epopée

    Roman-enquête foisonnant de recherches, d'indices et d'inventivité fictionnelle. "Le cœur converti" est le fruit de rencontres, de hasards heureux, d'études et d'un long voyage entrepris sur les traces de Vigdis, devenue Hamoutal jeune chrétienne rouennaise convertie par amour au judaïsme. Récit épique d'un périple rude et dangereux à travers la France et l'Orient de ce jeune couple fuyant les fureurs familiale et chrétienne au péril de leur vie. Portrait d'une jeune veuve solitaire et désespérée fuyant les premiers pogroms sauvagement ordonnés, une longue fuite en avant magnifique et tragique extrêmement romanesque.


  • par (Libraire)
    23 août 2018

    quand la réalité dépasse la fiction

    Quand la réalité dépasse la fiction et que l'Histoire lointaine continue d'habiter avec force le monde d'aujourd'hui :
    Stephan Hertmans a découvert qu'il partage un même espace, une même intimité, avec Hamoutal, la prosélyte blonde. Plusieurs documents du XIème siècle se sont fait l'écho du destin tragique de cette femme, née dans le confort à Rouen et qui a tout quitté par amour, se convertissant au judaïsme.
    Nous reprenons avec lui son chemin, conscients tout à coup de l'étonnante proximité qui relie les êtres par-delà les siècles et la fragilité de la mémoire humaine.


  • par (Libraire)
    9 août 2018

    Être juif en France au Moyen-Âge

    Stefan Hertmans mène son enquête, "Le cœur converti" est un roman écrit à partir d'éléments historiques réels qui lui ont demandés des années de recherches.
    Vigdis Adélaïde fille de la noblesse rouennaise et David fils de rabbin étudiant à la yeshiva de Rouen tombent éperdument amoureux. Au Moyen-Âge, Rouen est une des importantes communautés juives d'Europe. Une catholique et un juif amoureux en 1088 c'est impensable. Ensemble, ils décident de s'enfuir et de vivre leur passion aux risques et périls de leur vie. Vidgis Adélaïde devient Hamoutal. De Rouen à Narbonne puis Monieux en Provence où ils s'installent et arrivent à construire quelque chose jusqu'au pogrom. C'est l'époque des croisades et Hamoutal fuit à nouveau, vers Jérusalem cette fois en passant par Le Caire et Fustat.
    Une épopée passionnante constituée d'éléments concrets qui donnent toute sa force au roman.