Bons baisers de Limón

Edo Brenes

Casterman

  • Conseillé par
    25 septembre 2021

    Au départ, ce roman graphique n'est pas très évident à suivre, parce que je me suis un peu perdu dans les liens familiaux et les degrés de cousinages, malgré les arbres généalogiques sur les rabats de couverture et au milieu de l'ouvrage auxquels j'ai fait appel. Et puis, j'ai trouvé le truc : il suffit de se laisser porter, tout est dans le texte, et si l'on ne colle pas exactement untel à la bonne place, peu importe, car il est surtout question de retracer l'histoire de Rosario et Virgilio, les grands-parents du jeune homme. Tout se passe dans les années 1940, 1950 et 1960 à Limón, une station balnéaire sur la côte est du Costa-Rica. Dans cette petite ville, tout le monde se connaît, se fréquente et tout se sait mais n'est pas forcément dit. C'est donc ce qui a été tu que le jeune étudiant veut connaître. Il pourra ainsi, avec ce qu'il a récolté, se faire une idée de la vie de ses aïeuls.

    Le dessin est assez simple et s'attarde sur les personnages davantage que sur les paysages. Coloré -chaque période à son code couleur et sa typographie-, vivant, il participe à l'envie de découvrir la vie de tous les intervenants. Pour ceux qui connaissent, il y a un peu d’Étienne Davodeau dans l'album, dans la manière de rapporter les propos des uns et des autres, de dessiner et de s'intéresser aux personnes.

    J'aime beaucoup ce genre d'ouvrage qui parle de gens simples, confrontés parfois à des difficultés qu'ils parviennent plus ou moins bien à surmonter, et surtout la manière dont leurs descendants, loin de les juger, les racontent. La famille, source inépuisable d'histoires, avec ses secrets, ses non-dits, ses amours, ses liens plus ou moins tendus...


  • Conseillé par (Libraire)
    15 septembre 2021

    Touchant

    Une boîte de photos anciennes, il n'en fallait pas plus pour un jeune étudiant revenu au pays pour se lancer dans l'histoire de sa famille.
    Un récit tout en douceur avec une narration qui oscille entre présent et passé qui nous plonge dans l'histoire d'une famille des années 40 aux années 60.

    Florence


  • Conseillé par (Libraire)
    15 septembre 2021

    touchant

    Une boîte de photos anciennes, il n'en fallait pas plus pour un jeune étudiant revenu au pays pour se lancer dans l'histoire de sa famille.
    Un récit tout en douceur avec une narration qui oscille entre présent et passé qui nous plonge dans l'histoire d'une famille des années 40 aux années 60.

    Florence